Seigneur, n’est-ce pas les purs qui seront le plus près de Vous? «Ce sont ceux qui M’auront le plus aimé.»
Sommaire RecueilAIMONS
AccueilNotre-Seigneur à une âme intérieure, T.M.: «Mon enfant, si tu savais combien Je t’aime! Jamais, non jamais, tu ne répondras pleinement à mon Amour pour toi!» “Et le bon Maître m’a fait tellement sentir son Amour que je n’ai pu retenir mes larmes. Oh oui!, Notre-Seigneur aime les âmes, c’est une passion en Lui! Qui dira l’Amour du Regard divin, couvant pour ainsi dire sa créature? Comme Il l’aime! Comme il dispose tout pour son bien!» Notre-Seigneur à Françoise de la Mère de Dieu: «Je cherche partout des âmes pour Me communiquer à elles, et J’en trouve bien peu dans lesquelles Je puisse faire pleinement ce que Je veux...» (Notre-Seigneur était couvert de petites croix) «Ce sont, dit-Il, les péchés véniels et les imperfections de toutes les âmes. Elles ne pensent pas à mes Souffrances; pensez pour elles et vous en recevrez un grand gain, car Je vous donnerai toutes les Grâces quelles recevraient si elles y pensaient.» Notre-Seigneur à sainte Marguerite-Marie: «Ton coeur est un autel sacré, un sanctuaire où le feu de mon Amour doit brûler toujours. Je t’ai choisie pour offrir à mon Père une Gloire infinie et apaiser sa Justice par l’offrande entière de ton être, en unissant cette offrande avec celle que tu Lui feras de Moi-même.» Notre-Seigneur à sainte Marguerite-Marie: L’ingratitude des hommes M’est plus sensible que tout ce que J’ai souffert dans ma Passion; s’ils Me rendaient quelque retour d’amour, J’estimerais peu tout ce que J’ai souffert pour eux et Je voudrais, s’il se pouvait, en souffrir davantage!» Notre-Seigneur à sainte Véronique Juliani: «Tu es mon épouse, tu M’es liée par une chaîne d’Amour, l’Amour doit être ton guide. Pourquoi ne te donnerais-tu pas tout entière à Celui qui a tant fait pour toi? Ne cherche plus que Moi en toutes tes pensées.» Une âme intérieure, T.M.: “C’est Notre-Seigneur qui ma dit cela:” «Vous dites: Dieu m’aime beaucoup, Dieu est très tendre; mais vous n’êtes pas convaincus de cette vérité, c’est ce qui vous empêche de correspondre entièrement à ses Desseins sur vous. C’est parce que les plus grands saints ont été pénétrés de cette vérité qu’ils sont arrivés à une grande sainteté.» Notre-Seigneur à la vénérable Benigna: «J’ai soif de l’amour de la créature; Je voudrais leur donner, et Je ne puis, parce qu’elles ne veulent pas. Je suis aimé au Ciel, mais Je cherche de l’amour sur la terre, parce que l’amour y est libre. J’ai un Coeur humain, et J’aime les hommes parce qu’ils sont mes frères, oui, ils sont mes frères! On croit trop peu à mon Amour! On y croit trop peu, trop peu!» Notre-Seigneur à sainte Brigitte: «Rien n’est capable de réjouir le coeur de l’homme, autant que le souvenir de l’Amour extraordinaire que Je lui ai témoigné dans l’oeuvre de la Rédemption.» Monseigneur Colliard: «Dieu n’avait pas besoin de nous pour son Bonheur; dans sa Bonté, Il a bien voulu nous y associer; la Création est acte d’Amour, rien ne vaut une âme, dit saint Augustin, ni la terre, ni la mer, ni les astres.» Marie de l’Enfant-Jésus, l’une des fondatrices des Clarisses de Lourdes: «Si toutes les flammes qui ont jamais brûlé dans les coeurs des saints étaient en un seul coeur, ce coeur ne pourrait égaler l’ardeur d’un seul soupir du Coeur de Jésus.» Évangile médité: «L’Amour divin est un diamant avec lequel s’écrivent dans Ciel toutes les bonnes actions, si petites qu’elles soient. Les oeuvres les plus éclatantes accomplies en vue de la gloire humaine sont écrites avec de la poussière.» Une âme intérieure, T.M.: “Le sentiment de la crainte dominait dans mon âme. Notre-Seigneur m’en a blâmée. Il m’a dit: «Il faut que la joie surpasse la crainte; la crainte excessive n’est pas le sentiment d’une enfant aimante. Et tant que ton âme ne se dilatera pas dans la joie, dans la confiance, dans l’abandon, il y aura obstacle... Tu ne crois pas assez que Je t’aime d’un Amour très tendre; tu n’a pas assez cette pensée que tu dois être avec Moi petit enfant. Il y a en toi un sentiment de crainte trop grande que Je veux remplacer par un sentiment d’amour filial... Que crains-tu?... Je suis toujours avec toi, Je demeure toujours en toi... Livre-toi à l’Amour...» Sainte Madeleine de Pazzi: Jésus n’est qu’Amour... Ô mer sans limite où la créature vient puiser sans réserve les trésors nécessaires à son rachat! Ô Amour!, Vous n’êtes pas connu, Vous n’êtes pas aimé!» Sainte Marguerite-Marie: Vouloir aimer Dieu, c’est L’aimer. Cette vérité console les âmes qu’attriste leur impuissance à aimer Dieu comme elles le voudraient.