V oici le Dieu de ton coeur, le Coeur de ton Dieu.
Suite... Accueil Sommaire1.«Va porter cette parole à Mes frères: Voici que Je monte vers Mon Père et votre Père, vers Mon Dieu et votre Dieu.» 2.«J’ai désiré d’un grand désir de manger cette Pâque avec vous, et Mon Coeur est à l’étroit jusqu’à ce que ce soit fait.» 3.«Ecce! voici le Dieu de ton coeur, le Coeur de ton Dieu. Voilà ce Coeur...» 4.«Voici que Je crée de nouveaux cieux qui seront pour toujours la cause de votre allégresse.» 5.«J’ôterai de dedans de vous votre coeur de pierre et J’y mettrai un coeur de chair.» 6.«Faisons ce coeur à Notre image et à Notre ressemblance.» 7.«Mon Coeur ne parle pas moins dans l’Eucharistie que dans l’Evangile; il n’y fait pas moins de miracles; il n’y opère pas moins de transformations morales. Si l’on avait la foi à Mon Coeur Eucharistique, Je n’apparaîtrais pas moins dans l’intime des âmes que sur la terre de Galilée. Mais tout cela se fait «selon votre foi.» 8.«L’âme de foi m’arrache des «fiat» sans nombre. «Qu’il vous soit fait selon ce que vous avez cru.» C’est faire honneur à Mon Coeur Eucharistique de le traiter, non comme une chose abstraite, mais comme une personne vivante.» «Faites donc revivre l’Evangile dans l’Eucharistie. Je suis là comme nulle part ailleurs. Qu’est-ce que vous cherchez encore puisque Je suis là?» 9.«On Me donne, dans l’Eucharistie, plus d’honneur que d’amour. J’y reçois des hommages de commande, des chants en lesquels Je ne trouve pas le coeur de Mes enfants. Je ne suis pas venu du Ciel pour l’encens, l’or et la musique; Je suis venu pour conquérir vos cœurs. Si vos hommages ne sont pas l’expression de votre amour, ils mentent et Me font mal.» 10.«Mon Coeur est fatigué de toutes ces choses et cherche le repos... Quand une pauvre petite âme, fût-elle très misérable, lui offre un peu d’amour, Mon Coeur s’y précipite comme le cerf harassé vers une source vive. Je lui dis que Je l’aime et Mon Coeur est son repos. Elle Me dit à son tour «Je Vous aime» et cette âme est Mon repos.» 11.«C’est Mon Coeur Eucharistique!» 12.«Ce peuple Me reçoit du bout des lèvres, mais son coeur est loin de Moi... Ils M’ont abreuvé de vinaigre dans Ma soif... J’ai cherché l’amour et Je ne l’ai pas trouvé dans les âmes qui Me reçoivent en Mon Sacrement d’amour... Tous Me mangent sans faim; ils Me reçoivent sans désir... Je Me ferai des «faims» vivantes, Je Me créerai des «désirs» haletants: ils Me nourriront de leur faim et de leur désir... Alors Je pourrai manger Ma Pâque; Je serai rassasié.» «L’amour seul rassasie Mon Coeur Eucharistique, comme l’amour seul peut rassasier votre coeur.» 13.«Je suis toujours là pour donner, mais ils ne sont pas là tout entiers pour recevoir.» 14.«Vois ce que Mes amis font de Moi... C’est l’accomplissement de cette parole: «L’heure vient où quiconque vous fera mourir croira faire une oeuvre agréable à Dieu». «Ce que l’on fait au plus petit des Miens, c’est à Moi-même qu’on le fait.» Regarde Mes membres souffrants, ils disent encore: «J’ai cherché un ami qui prît part à Ma peine et Je n’ai trouvé personne.» «Unis ton impuissance douloureuse de ne pouvoir Me soulager dans ces membres souffrants à ce qu’éprouva Ma sainte Mère qui Me vit souffrir près d’Elle sans pouvoir rien pour Moi... Compare tes sentiments aux Siens: tu n’éprouves qu’amertume et violence contre ceux qui Me laissent pâtir; tout était paix et douceur dans Son âme. Elle faisait servir Mes plaies causées par les pécheurs en remède à leurs péchés.» 15.«Demande et tu recevras... désire seulement et Je te donnerai. Ce que tu as désiré avec foi, Je te l’ai donné avec amour. Je suis fidèle dans Mes promesses... Crois-tu que Je ne te veux pas autant de bien que tu t’en veux à toi-même.» 16.«Reconnais que c’est bien Moi.» 17.«L’Eucharistie réalisera ce que vous aurez conçu de l’Evangile.» «Mon Verbe opère dans la communion ce qu’Il vous a dit dans l’oraison. Mon Coeur Eucharistique est le Créateur de la vie évangélique dans les âmes: J’y fais des merveilles par l’opération de Mon amour.» 18.«Je n’ai pas fini d’écrire Mon Evangile: chaque âme est le livre de Ma Parole, comme aussi le tabernacle de Mon Coeur Eucharistique. J’y refais Ma vie voyagère vers le sein du Père.» 19.«Toi, suis-Moi, dans cette vie évangélique et eucharistique; suis-Moi, non comme la foule à certaines heures seulement, mais comme les disciples; suis-Moi pas à pas comme «témoin», pour recueillir toutes les paroles de Mon Verbe et les opérations de Mon Esprit; suis-Moi de si près que tu puisses compter les battements de Mon Coeur Eucharistique...» 20.«Je suis le Dieu vivant. Toi, redis à ton propre coeur: «Il est vivant, le Dieu en présence de qui je vis»... Comme Je vis d’amour en Mon Père, vis d’amour en Moi! Comme J’écoute toujours Mon Père pour vous dire tout ce que J’ai entendu de Mon Père, écoute-Moi pour Me redire aux âmes. Sois le verbe de Mon Verbe. J’ai toujours besoin d’évangélistes parce que Ma Parole est toujours vivante et qu’elle opère toujours. Oui, J’opère, mais seulement dans l’amour.» 21.«Je n’ai égard ni à la valeur, ni à la vertu; les pécheurs comme les justes peuvent servir à Mes desseins; Je fais ce qui a plu à Mon Père, mais Je ne travaille que si l’on M’appelle par les saints désirs. Je ne force pas les cœurs. Je Me tiens à la porte et Je frappe; si quelqu’un entend Ma voix et M’ouvre, J’entre...», mais pour faire l’oeuvre de l’amour, rien que pour cela. Or l’amour est un échange: «Moi avec lui et lui avec Moi.» Au don de Mon Coeur, il faut répondre par un don du coeur; à l’amour, par l’amour... «Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma Parole, et Mon Père l’aimera, et Nous viendrons en lui et Nous ferons en lui Notre demeure.» 22.«Je suis le Véritable.» 23.«Va dire à Mes chères âmes que Je suis là pour les instruire comme Je t’instruis toi-même...» «Je suis là...» «Qu’elles soient là aussi tout entières...» «Dans la mesure où elles écouteront, Je les enseignerai...» «Va leur dire que Je suis là...» 24.«Je suis la Sagesse incréée...» 25.«Les yeux de ton âme ont été créés pour la contempler... regarde!» «L’ouïe de ton âme a été créée pour écouter la Sagesse... prête l’oreille!» «Goûte à présent combien le Seigneur est doux à ceux qui L’aiment.» «Touche, car Je suis remonté vers Mon Père.» 26.«Va dis-leur que Je suis la Sagesse... Qu’elles viennent à Moi ces âmes créées pour Moi, qu’elles viennent, et Je leur apprendrai la Sagesse... Dis-leur que Je suis la Sagesse faite homme, la Sagesse faite Eucharistie et que Je veux Me communiquer... Qu’elles Me disent d’un coeur épris de Moi: «Qu’est-ce que la Sagesse?» et Je leur répondrai comme Je t’ai répondu à toi-même... et dans Ma Sagesse, elles verront et leur coeur se réjouira...» 27.«Dans Ma Sagesse—Verbe incarné—elles entendront la Parole de sagesse; elles ne voudront plus entendre qu’elle... Dans Ma Sagesse, elles demeureront, elles vivront sagement, et dans la mesure où elles adhéreront... Et elles goûteront combien le Seigneur est doux à ceux qui L’aiment, et elles toucheront du doigt l’Infinie Miséricorde qui leur communique les dons les meilleurs... Va, et dis-leur que Je suis la Sagesse...» 28.«Je suis l’Infinie Miséricorde.» 29.«Va, dis-leur que Je suis l’Infinie Miséricorde... Dis-leur que Mon Amour Miséricordieux réclame des misères à secourir. Les plus misérables seront les plus secourues... Qu’elles viennent enfin... Mon Coeur Eucharistique ne peut plus contenir les flots de Son Amour Miséricordieux... Je ferai des folies pour les pauvres misères qui se laisseront seulement remplir.» 30.«Toi, du moins, laisse-Moi, faire... Sois une victime de jubilation. Reçois tout de Ma main, non comme punition, mais comme remède... Je ne te veux que du bien...» 31.«C’est ici le signe de Ma Miséricorde.» 32.«Celui-ci est Mon Fils bien-aimé en qui J’ai mis l’effusion des infinies miséricordes, recevez de Lui toute miséricorde.» 33.«Je suis l’Amour Miséricordieux... Vous recevrez tous de Ma plénitude... Demandez et vous recevrez... Demandez à Mon Coeur et rien ne vous sera refusé.» 34.«Voici votre Mère. C’est la Mère de miséricorde... Toutes Mes miséricordes envers vous passeront, de Mon Coeur, dans Ses mains; le flot de Mes tendresses passera, de Mon Coeur, dans Ses mains, pour vous.» 35.«C’est ici le signe de Ma Miséricorde.»