Les Desseins de Mon Coeur
Accueil Sommaire Suite...35.«C’est ici le signe de Ma Miséricorde.» 36.«Veux-tu l’identification à la Croix? Afin d’effectuer un Jésus Crucifié?» «Veux-tu l’identification à l’Hostie? afin de devenir petite hostie avec la Grande dans le même Sacrifice d’adoration, d’intercession, de réparation et d’action de grâces: louange de gloire à la Trinité...» «Veux-tu l’identification à Mon Coeur blessé? Afin de devenir tout coeur pour Moi, afin d’être blessée de Ma blessure d’amour, pour les intérêts de Mon Père et le salut des âmes.» «Veux-tu l’identification à Marie? C’est-à-dire devenir «Ma Mère» en faisant Ma volonté, en Me donnant vie en ton âme et dans les âmes.» 37.«Les Desseins de Mon Coeur...» 38.«Reconnais, Ma fille, ton Créateur...» 39.«Va vers ces âmes et dis-leur que Mon Coeur leur est ouvert; que leur débilité et infirmité est leur titre à cette élection... Qu’elles viennent à Moi et elles connaîtront l’oeuvre de Ma Miséricorde. Qu’elles sachent enfin que Je suis l’école de leur perfection, le centre de leur réparation.» 40.«Qu’elle Me possède par la foi; et Moi Je la posséderai par Ma grâce; Je la posséderai Moi-même.» 41.«Je la sanctifierai Moi-même.» 42.«Je te posséderai.» 43.«Recueille les pleurs de la Vigne, en remède pour vos maux.» 44.«La prison du pécheur, c’est Mon Coeur!» 45.«Je t’ai nourrie secrètement au pied de la croix.» 46.«Le feu de Mon amour, voilà ton purgatoire. Demeure dans le foyer de Mon Coeur.» 47.«Je serai Moi-même ton vivant reproche par trop doux!» 48.«Ote-toi de partout afin que Je puisse t’envahir.» 49.«C’est ton «moi» qui t’attriste; vis en Mon «Moi» divin; cherche-Moi en Moi... non plus Moi en toi... Perds-toi en Moi.» 50.«Ses yeux sont fermés sur Moi parce qu’ils sont ouverts sur elle-même, sur ses sensibilités, sur ses consolations, sur ses propres souffrances. Quand elle les fermera sur elle, alors ils s’ouvriront sur Moi.» 51.«Cherche-Moi en Moi!» «Demeure en Moi... Demeure dans Mon amour.» 52.«Je te cacherai toujours plus la terre pour te montrer toujours plus le ciel.» 53.«Il te faut des grâces très spéciales parce que tu es plus faible et plus misérable. Il te fallait ces grandes lumières pour commencer d’être humble, pour reconnaître ce que tu es en face de Moi, pour découvrir ton imperfection foncière. Moi, Je te montrerai la profondeur de ton néant et de ta misère. Voici que Je t’apparais... Regarde-toi...» 54.«Apprends-Moi car Je suis doux et humble de coeur, et tu trouveras le repos de ton âme.» 55.«Je suis chacun de ces actes en ton coeur: «ton Adoration vivante devant le Père, «ton Amour vivant, «ton Action de grâces vivante, «ton Intercession et Oblation vivantes... «Unis-toi seulement.» 56.«Je fais ta pénitence! «Je fais la réparation universelle.» 57.«Je fais ta prière... «Je fais en croix l’universelle Intercession...» 58 «Je fais ton travail... «Je fais ta grande Action... «Je fais l’Action universelle... «Je fais l’Adoration universelle; «Je fais l’Expiation universelle; «Je fais la Supplication universelle; «Je fais l’Action de grâces universelle.» 59.«Assiste au repas de ton Seigneur sur la croix. J’ai mangé le vinaigre.» 60.«Dis-leur qu’elles démissionnent leur «moi» entre Mes mains. Il Me faut régner... Si ce n’est par la paix, ce sera par la guerre. Je ne leur laisserai pas de paix qu’elles ne démissionnent. Qu’elles M’apportent leur moi humain et Je leur donnerai en échange Mon Moi divin... Il Me faut régner.» 61.«Voilà ce Coeur !... Jardin de délices du Père offert à l’homme...» « Voilà le paradis de ton Dieu devenu ton paradis terrestre en attendant la vision... Entre dans la joie de ton Seigneur.» 62.«Laissez venir les petits enfants... Si quelqu’un est tout petit, qu’il vienne!... C’est aux petits qu’appartient le royaume des cieux. Le paradis du Coeur de Dieu, il est pour les petits... Laissez venir les petits, ne les empêchez pas.» 63.«Tu es boue.» 64.«Viens à l’effusion de Mon Sang... A une grande misère, il faut de grandes miséricordes. Aux grands maux, les grands remèdes...» «Je ne suis pas venu pour ceux qui se portent bien, mais pour ceux qui ont besoin du Médecin.» 65.«Reçois et bois le Sang de l’Alliance...» 66.«J’ai cherché une âme de boue, une âme qui consentît à se reconnaître dans la vérité de l’humilité, et Je ne l’ai pas trouvée... Je Me créerai un lit de misères vivantes qui consentiront seulement à se reconnaître néant misérable... Toi, du moins, reçois Mon Sang...» 67.«J’ai versé Mon Sang pour les âmes malades et elles ne veulent pas du remède... Je Me créerai des bouches affamées et assoiffées qui Me recevront. Il faut que Mon Sang soit employé; il faut qu’il féconde la terre... Je cherche des âmes qui veuillent bien se tenir sur le Calvaire, au pied de Ma croix sanglante. Il faut que Mon Sang soit reçu, il faut qu’il source dans une boue propre aux desseins de Mon Coeur...» 68.«Mon Sang, c’est le trésor gaspillé dont on ne se sert pas. Mon Sang, c’est le talent enfoui qu’on ne fait pas valoir... Mon Sang, c’est l’eau vive qu’on laisse se perdre... C’est la purification inutilisée, c’est la sanctification gaspillée... Mon Sang va crier au monde qu’il est las d’attendre en vain... Mon Sang veut devenir un déluge de bénédiction pour couvrir les iniquités des hommes. Voici venir des jours de vengeance divine: Je Me créerai des abîmes pour épancher les flots rédempteurs...» 69.«Toi, tiens-toi là au pied de Ma Croix; tiens-toi là comme la boue remuée par Ma grâce, propre à recevoir Mon Sang, les flots de Mon Sang... Toi, cherche-Moi des âmes de boue, des misères vivantes qui consentent seulement à Me recevoir...» 70.«Va vers ces âmes et dis-leur que Je les attends comme une boue propre à recevoir Mon Sang, à Me laisser faire des re-créations spirituelles; ces misères vivantes seront l’espoir et la consolation de Mon Coeur. Elles seront le lit de Mes grâces pour le monde, la source de Mes bienfaits... Dis-leur que Je les attends, que Je veux Me servir de leur néant misérable! Ce sont les desseins de Mon Coeur!» 71.«Vois combien J’ai souffert pour vous enfanter à la grâce.» 72.«Entre dans la douleur de ton Seigneur.» «Tout ce que tu fais en cet état est d’un grand prix.» «Le prix d’une âme.» 73.«Tu es le misérable appât dont Je Me sers pour prendre les âmes.» «Demande-Moi tout ce que tu voudras et Je te le donnerai.» 74.«J’ai gagné le Pain de Mes enfants, car l’Eucharistie est le fruit de Ma Passion; c’est à toi de le recueillir et de leur dire: «Prenez et mangez.» 75.«Cherche-Moi dans ce tabernacle.» 76.«Voici que s’accomplit l’identification à Ma croix... Vois s’il est encore quelque chose où t’appuyer au ciel et sur la terre.» «En haut, J’ai fait le vide par la foi... En bas, J’ai fait le vide par le détachement. A droite et à gauche, J’ai supprimé les appuis... A présent, Je te possède comme jamais... Je suis un Dieu jaloux.» 77.«Voici que s’accomplit l’identification à Ma croix.» 78.«Apprends-Moi!» «Reproduis-Moi.» 79.«Ecoute, Ma fille, prête l’oreille au silence de ton Crucifié d’amour.» 80.«C’est Moi qui suis la joie de ta croix.» 81.«Je suis le fruit de ta croix... goûte combien Je suis doux à ceux qui se livrent totalement à Moi.» 82.«Vois, Ma fille, si Je puis te donner davantage en Me donnant à toi de cette manière.»