Suite...Je suis le repos du temps et celui de l'éternité...
Accueil Sommaire174.«J’épouse, par amour, toutes les fatigues de Mon Eglise et Je les porte comme un fardeau sur Mon Coeur... Venez donc à Moi, tous, et Je vous referai; venez, vous qui êtes fatigués et qui ployez sous le fardeau: Je suis le repos du temps et celui de l’éternité... le repos dans la paix.» 175.«Je leur offre un repos et ils ne le prennent pas. Je leur offre une réfection dans leurs fatigues et ils n’en veulent pas... Vous, du moins, qui êtes Mes amis, trouvez en Moi le lieu de votre repos.» 176.«Je suis, pour Mes chères âmes-épouses, «le lit couvert de fleurs»; Je suis laissé seul dans le repos que Je leur offre... Elles reposeraient Mon Coeur en se reposant... Je suis la paix; elles sont l’agitation... il n’y a point de lieu de rencontre.» 177.«J’ai créé des tabernacles pour vous inviter au repos, vous ne venez pas vous y reposer... Je Me créerai des vivants tabernacles où J’habiterai; c’est là que nuit et jour, Je trouverai et Je donnerai le repos.» 178.«Je demeurerai en toi, Je ne M’éloignerai pas de Ma petite hostie.» 179.«Les âmes qui répondront à Mon appel par l’Heure Sainte de chaque nuit participeront à Mon bienheureux repos au sein du Père... Je leur ferai trouver le ciel sur la terre.» 180.«Vous qui êtes Mes amis, voulez-vous Me donner dans la nuit un repos dans votre coeur: Je suis le bon Pasteur... tout le jour, Je cours après la brebis perdue... Je demande à Mes amis une halte dans leurs cœurs.» «Rien d’autre que la place qu’ils Me feront auprès de leur misère... par terre, au bord du puits.» 181.«Rien ne te ravira ta joie ni ne troublera ta paix.» «Je serai ta force au dedans de toi.» «Perds-toi en Moi!» «Ici à l’autel, repos rassasiant pour Mon Coeur.» 182.«Vois le trésor que Je confie à ta faiblesse.» «Vis dans la foi à Ma continuelle Présence.» 183.«A tous et à chacun: «Veux-tu servir de décharge à Mon Amour Miséricordieux? Je le veux. Avec Votre grâce, je me livre à Votre Amour Miséricordieux, m’offrant à accepter d’avance tout ce que Vous voudrez de moi pour la gloire de Votre Père, pour l’extension de Votre Règne et pour les intérêts de la sainte Eglise.» 184.«Va vers les amis de Mon Coeur et porte-leur Mon Message.» 185.«Je suis l’Amour Miséricordieux... Mon Coeur voudrait contracter une alliance avec vos cœurs... Mon Coeur veut donner vie à tous les cœurs...» 186.«Donnez-Moi votre coeur! C’est votre coeur que Je veux...» 187.«Je reçois beaucoup d’hommages et de louanges, mais peu d’amour... On M’honore des lèvres; le coeur est loin de Moi... J’ai soif d’amour! Donnez-Moi à boire, vous du moins qui êtes Mes amis...» 188.«Mon Coeur vient à vous pour être aimé, comme le feu pour brûler. Qu’aimerez-vous si vous n’aimez l’Amour!» 189.«Mon Coeur vient à vous avec la vertu de Sa Miséricorde, comme le feu est fait pour consumer... Livrez-vous à Mon Amour consumant...» 190.«Je viens à vous passionné d’amour...» «Je viens avec la violence de Mon amour...» «Il faut que l’on entende les accents suppliants de Mon Coeur...» «Ce que Je te fais entendre dans le secret, Je le crierai au monde... 191.«Mon Coeur ne peut plus contenir la charité qui l’oppresse... Il ne se taira pas qu’il ne soit entendu...» 192.«Toi, aime-Moi!... fais aimer Mon Coeur Eucharistique.» 193.«Je veux régner au dedans des cœurs.» «Je veux habiter les temples vivants de vos cœurs...» «Je veux multiplier Mes autels secrets et Mes hosties cachées.» «L’Amour appelle l’amour...» «Mon Coeur appelle des cœurs...» «Je suis l’Amour en feu...» «Je suis le Coeur de votre coeur...» 194.«Prends tout de Moi... Donne-Moi tout de toi.» 195.«Elle est Mienne.» 196.«Je suis l’Amour Miséricordieux...» 197.«Si vous entendez Ma Voix, n’endurcissez pas vos cœurs. Voyez Mon Oeuvre... Tous verront l’Oeuvre de Mon Amour; leur joie sera parfaite...» 198.«Et pour vous, Mon peuple toujours égaré, J’ai des pensées de miséricorde et non de malheur... J’ai voulu vous sauver et vous n’avez pas voulu; Je vous offre encore en Mon Coeur le salut et le repos... Je suis l’Amour Miséricordieux...» 199.«Au service de l’Eglise.» 200.«Nihil! niée!... tu M’affirmeras dans la mesure où tu te nieras... Tu Me diras autant que tu te tairas... Tu Me montreras dans la mesure où tu t’effaceras... Seul, Je suis!... Perds-toi en Moi! Tu Me trouveras, tu Me gagneras en te perdant.» 201.«Je Me livre à qui se livre... Je donne Mon coeur à qui Me donne le sien... Je Me confie à qui se confie... J’aime ceux qui M’aiment.» 202.«Je te cacherai dans le secret de Ma Face Eucharistique.» 203.«Hodie!... Je suis Moi-même le Jour de Mon Eglise.» 204.«Prodigalités! prodigalités de l’Amour!» 205.«Pourquoi faut-il que tous les cœurs ne répondent pas à Mon Amour Miséricordieux!» 206.«Ceux à qui Dieu Se communique de cette manière sont possédés de Dieu.» 207.«Que crains-tu? -- Je serai ta Règle vivante...» «Laisse-toi faire... obéis humblement.» 208.«La vie eucharistique est la perfection de l’enfance spirituelle.» 209.«Unis-toi seulement... Je serai ta Règle vivante au dedans de toi.» 210.«Vivre morte... Mourir vive...» «Entre dans la Passion de ton Seigneur.» 211.«Prends courage.» «J’ai grand’pitié des âmes.» «Va, va, fille de l’Eglise.» «Je suis l’Amour Miséricordieux.» 212.«C’est l’Amour qui vous a agréés, c’est l’Amour qui vous a rachetés, c’est l’Amour qui vous sanctifiera.» 213.«Souffre pour l’accomplissement de Mes Desseins.» «Prends courage!» «Va, fille de l’Eglise, va!» 214.«Je suis l’Amour Miséricordieux; vous, petites hosties aimées de Mon Père, vous aurez part à Ma béatitude dans le divin Sacrement, parce que vous communiez à Mes souffrances et vous vous conformez à Ma mort.» 215.«Bienheureuses, petites âmes-hosties, pauvres de tout et pauvres de vous-mêmes, parce que le royaume de Dieu est au-dedans de vous.» 216.«Bienheureuses, petites âmes-hosties douces à Dieu et au prochain, car la douceur divine vous possède et vous posséderez tous les cœurs.» 217.«Bienheureuses les hosties vivantes qui pleurent car, dans vos larmes, vous trouverez une source de vraies consolations.» 218.«Bienheureuses les âmes-hosties qui ont faim et soif de Ma justice, car elles seront abondamment rassasiées.» 219.«Bienheureuses les âmes-hosties miséricordieuses, dispensatrices de Ma Miséricorde, parce qu’elles-mêmes seront traitées avec miséricorde.» 220.«Bienheureuses les petites âmes-hosties au coeur pur, elles verront Dieu dans une foi voyante et vivante sur la terre comme au ciel.» 221.«Bienheureuses Mes hosties de paix, parce qu’elles sauront qu’elles sont les petits enfants du bon Dieu.» 222.«Bienheureuses, petites hosties, persécutées pour la justice parce que le Royaume des cieux leur appartient.» 223.«Vous serez heureuses lorsque vous serez traitées en hosties par le monde qui méconnaît et persécute l’Hostie. Réjouissez-vous d’être identifiées à l’Hostie toujours méconnue, persécutée et blasphémée, parce que Je suis Moi-même déjà sur cette terre votre infinie récompense.» 224.«Je te garderai morte-vive; ainsi tu ne Me gêneras pas dans l’accomplissement de Mes Desseins.» 225.«Le Coeur de Jésus a besoin du coeur de ...»